COMMENT PRÉSERVER LA PLANÈTE AU QUOTIDIEN ?

Vous êtes soucieux de l’avenir de notre planète ? Vous prenez conscience de l’importance écologique mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous ne vous trompez pas, la planète a besoin de nous ! Saviez-vous que des gestes simples du quotidien peuvent s’avérer efficace pour réduire l’emprunte carbone ? Quelques actions plus élaborées sont très encouragées par l’État pour prendre soin de notre planète. On en parle !

Après tout, si nous ne prenons pas soin de notre environnement, qui le fera ?

1- Un mode de vie un peu plus vert

Une des grandes problématiques de l’ambition écologique aujourd’hui, est de limiter les déchets qui polluent notre chère Terre. Il est difficile de s’en rendre compte à l’échelle individuelle mais c’est un fait : notre planète est remplie de tonnes de déchets qui prennent des dizaines voire des centaines d’années à se dégrader. Ces ordures mettent en danger la santé des animaux terrestres et de nos forêts.

Plusieurs options s’offrent à nous pour optimiser l’entretien de l’environnement. Nous pouvons, dans un premier temps, limiter la consommation de matières difficilement dégradables comme le plastique. Multiplions l’utilisation d’emballages en carton ou en papier. S’il nous est trop difficile de se séparer du plastique, essayons de donner une double vie à nos emballages en les relavant et les réutilisant une fois de plus avant de les jeter. De cette manière, vous arriverez à diviser par deux la quantité de vos déchets en plastique.

Nos mégots de cigarettes prennent tout de même 1-2 ans à disparaître. Prenons l’initiative de les jeter dans une poubelle appropriée, après les avoir éteints bien évidemment. Et temps que nous y sommes, apprenons à trier nos ordures ! L’objectif du tri est de faciliter le traitement de nos déchets afin de recycler un maximum de matières premières ou d’entreposer les ordures au bon endroit qui ne portera pas atteinte à l’environnement. Efforçons-nous de prendre ces petits réflexes du quotidien qui agissent en faveur de notre Terre.

2- Un transport responsable

L’émission de gaz à effet de serre est un facteur essentiel dans la lutte pour la protection de la planète. Entre 1970 et 2010, les émissions mondiales de gaz à effet de serre propres aux activités humaines ont augmentées de 80%. Le transport est l’activité qui contribue le plus à ce phénomène désastreux.

Et si nous modifions nos habitudes ?

Essayons de prendre les transports en commun plus fréquemment. Voyager en transports publics, c’est participer au désencombrement des villes. En effet, ils ont la capacité d’accueillir un nombre plus important de passagers que les voitures et permettent donc de réduire la concentration du trafic routier. L’émission de gaz à effet de serre/passager/kilomètre est de 3,8g pour le métro face à 161,7g pour la voiture.

Et si aller au travail et entretenir sa ligne étaient synonymes ? Oui, il est possible de fusionner les deux en optant pour le vélo ! 40% des trajets en voiture sont inférieurs à 3 km. Un défi quotidien très réalisable qui nous donne beaucoup d’avantages : éviter les embouteillages, faire des économies financières, commencer la journée en plein air et bien sûr, lutter contre la pollution. La marche est aussi une solution optimale pour limiter la haute consommation. L’Organisation Mondiale de la Santé préconise de marché 10 000 pas/jour. Prendre la direction du travail en effectuant une marche agréable, c’est bon pour nous et pour notre planète.

Et si après tout, abandonner la voiture nous est trop difficile, nous avons la solution ! Tâchons d’optimiser notre conduite. Éteindre la voiture lors des longs arrêts, opter pour une conduite régulière en évitant les accélérations superflues. Nous devons aussi prendre soin de bien gonfler nos pneus pour améliorer l’adhérence au bitume. Ainsi, la conduite demande moins de carburant et nous donnons un souffle nouveau à la planète.

Une rénovation solidaire

Il est impossible de parler de protection de l’environnement sans aborder la thématique de la rénovation énergétique, centre du débat politique français aujourd’hui. Depuis quelques années, de nouveaux systèmes de consommation énergétique ont été introduits dans notre société, des systèmes écologiques, économiques et optimales. Ces derniers sont tellement performants, que l’État a reconnu leur efficacité en mettant en place différentes aides pour inciter leur installation dans un maximum de logements français. C’est ce que nous appelons, la transition écologique.

Prenons quelques exemples :

L’isolation – Elle permet de conserver une température agréable à la maison en prévenant les fuites de chaleur et l’intrusion du froid extérieur. Quelles conséquences sur notre consommation énergétique ? La température intérieure est agréable, il ne fait pas froid à la maison, nous n’avons donc plus besoin d’allumer notre chauffage à gaz. En installant un système d’isolation de qualité, nous améliorons notre confort intérieur, nous réduisons nos factures d’énergie et nous agissons pour l’environnement.

Les nouvelles chaudières – Le chauffage correspond à 66% de la consommation énergétique en France. Son besoin en énergie est immense. Il a donc été nécessaire de trouver une solution de chaudière alternative. Aujourd’hui, il est possible d’obtenir des primes du gouvernement pour installer une chaudière moderne et économique tel que la chaudière à granulés.

Les panneaux solaires – Leur système consiste à récupérer l’énergie naturelle du soleil et la transformer en chaleur ou en électricité. Fini la surconsommation, place à l’économie d’énergie. Installer chez soi des panneaux solaires, c’est réellement contribuer au bien-être de la Terre par l’utilisation d’énergies bienveillantes et infinies. Par ailleurs, les panneaux solaires assurent une réduction de la consommation énergétique allant jusqu’à 50%. C’est ce que nous appelons l’autoconsommation.

La pompe à chaleur – C’est une méthode qui consiste à récupérer les calories présentes dans un environnement (air/eau/sol), pour les restituer vers un espace à réchauffer. Ainsi, comme les panneaux solaires, la pompe à chaleur utilise une énergie naturelle présente dans l’environnement pour nous éviter de consommer davantage de ressources dont la consommation excessive est nocive pour la planète.

Rénovation Solidaire a pour vocation d’accompagner les Français vers la transition écologique. Notre mission est claire : aider les Français dans leur démarche de rénovation énergétique du début à la fin.

4- Des conseils du quotidien

Nous avons réservé cette dernière section pour partager avec vous quelques conseils économiques dans notre vie de tous les jours. Les voici !

  • Éteindre la lumière en quittant la pièce. Cela paraît évident mais il est facile de l’oublier.
  • Fermer les volets le soir pour conserver la chaleur de la maison.
  • Baisser la température du chauffage d’un seul degré équivaut à 7% d’économie/an.
  • Dégivrer son congélateur. La glace s’accumule parfois sur les parois ce qui engendre une surconsommation.
  • Sécher son linge au soleil et laisser son lave-linge se reposer de temps en temps.
  • Prendre soin de son matériel numérique pour allonger sa durée de vie et faire des économies de matières premières.
  • Vider régulièrement sa boîte mail pour alléger le web de sa consommation énergétique.
  • Diminuer le visionnage de vidéos qui représente 300 millions de tonnes d’émission de CO2/an.

Conclusion

À travers cet article, nous prenons conscience de l’importance de l’environnement durable et nous apprenons quelques méthodes pour agir au quotidien. Bien sûr, il n’est pas évident de changer son mode de vie du jour au lendemain mais chaque initiative compte pour le maintien de notre Terre. Partons du principe que l’extrémisme finit toujours par s’user. Agissons progressivement mais surement. « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité ».

Ne perdons plus de temps et agissons ensemble pour un monde meilleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *