5 CONSEILS POUR FAIRE FACE À LA PERTE D’AUTONOMIE !

4 Millions de seniors seraient en perte d’autonomie en 2050

INSEE

Vous prenez de l’âge et vos tâches quotidiennes sont de plus en plus difficiles ? Votre environnement domestique n’est plus adapté à vos besoins ? Restez sereins et essayez de prendre les choses en main. Vous n’êtes pas seuls. D’autres vivent la même chose que vous.

En 2015, une étude de l’INSEE nous informait que 2,5 millions de seniors étaient en perte d’autonomie, soit 15,3% des 60 ans ou plus. Par ailleurs, si l’évolution démographique se poursuit de la même façon, et que l’espérance de vie humaine continue de s’allonger, l’INSEE estime à 4 millions le nombre de seniors en perte d’autonomie en 2050, soit 16,4% des 60 ans ou plus. La mise en place d’aides et d’un accompagnement des personnes âgées pour adapter et sécuriser leur domicile est donc un enjeu crucial, dans laquelle l’État s’est engagé pour participer aux frais occasionnés par cette aménagement.

L’équipe Rénovation solidaire vous donne 5 précieux conseils pour vous aider à faire face à la perte d’autonomie.

1- S’entourer des bonnes personnes

Un bon entourage commence par un entourage familiale de qualité. Aidez vous de vos enfants ou de vos petits enfants lorsque le besoin se présente. Vous leur avez tant donné, ils trouveront naturel le fait de pouvoir à leur tour vous aider dès que le besoin se fait sentir.

Par ailleurs, il est fondamental de consulter régulièrement son médecin traitant. celui-ci saura, si nécessaire, vous adresser à divers médecins spécialistes ou à des professionnels paramédicaux en fonction de vos besoins et de votre état de santé. Ce suivi médical régulier est la clés d’une bonne prévention sanitaire, élément principal de l’amélioration de la qualité de vie des seniors, et de l’augmentation de leur espérance de vie.

Les soin paramédicaux prennent également toute leur place dans cette démarche d’amélioration de la qualité de vie des seniors. Par exemple, la kinésithérapie ou l’ostéopathie pour les troubles ostéoarticulaires qui prennent de plus en plus d’importance avec l’age, ou la prise en charge podologique.

Ne restez pas seul et permettez à votre famille et à vos amis de vous accompagner dans l’étape du troisième âge. Vous le méritez ! Aussi, ne sous-estimez pas l’importance de vos soins médicaux.

2 – Faire plaisir à sa santé

La qualité de votre alimentation est fondamentale dans votre état de santé général. Cette alimentation saine et adaptée a vos besoins corporels, importante tout au long de la vie, prend un caractère encore plus essentiel en vieillissant, pour prévenir tout risque de carence et de dénutrition. Cette alimentation doit reposée sur des produits variés et sur un bon équilibre des apports pour contribuer au maintien d’un corps en bonne santé. L’association de produits variés et équilibrés va contribuer au maintien du corps en bonne santé. Cela vous permettra de faire face à tous les efforts nécessaires au quotidien.

Quelques conseils nutritifs ?

L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) partage quelques directives à suivre pour un bon apport nutritionnel journalier. Il est ainsi conseillé de consommer 5 fruits et légumes par jour, 1 ou 2 portions de protéines animales et 3 à 4 produits laitiers. N’oubliez pas également l’importance d’une bonne hydratation, pour compenser les pertes liquides corporelles. Il faut donc tacher de boire 1,5L d’eau par jour minimum. Enfin, modérez vos apports sucrés et salés, et variez les matières grasses naturelles, telles que les huiles.

Discutez régulièrement avec votre médecin traitant ou un nutritionniste de votre régime alimentaire pour l’adapter sur mesure à vos besoin corporels personnels.

3- Stimuler son quotidien

L’activité physique régulière, est recommandée pour entretenir son patrimoine santé. Elle permet de renforcer le système musculaire, de lutter contre l’ostéoporose, de réduire les risques d’hypertension artérielle, de diabète, et de maladies cardiovasculaires. Une marche de 30 minutes par jour, par exemple, en dehors de vos activités quotidiennes, offre de façon simple et gratuite, cette vaste protection dans tous les domaines de la santé. Les articulations et la souplesse sont aussi stimulées lors de l’effort physique, afin d’entraîner le corps à combattre les petites épreuves physiques du quotidien. Ainsi, multiplions les efforts physiques afin de stimuler son corps et l’aider à rester en forme tout au long de notre vie.

N’hésitez pas à questionner votre médecin traitant pour vous assurer de votre capacité à pratiquer un exercice physique sans risque particulier.

4- Maintenir son cerveau à son meilleur niveau

L’affaiblissement des capacités cognitives participe grandement à la perte d’autonomie des personnes âgées. En effet, le vieillissement s’accompagne d’un déclin de la mémoire et d’une diminution de la rapidité intellectuelle. Restez serein, ce n’est pas une fatalité. Vous pouvez entretenir vos capacités cognitives en pratiquant une activité cérébrale régulière, notamment de façon ludique en s’adonnant par exemple aux échecs, mots croises, sudoku etc… Il est ainsi conseillé de pratiquer des jeux intellectuelles qui pousse à la réflexion profonde. N’hésitez pas également à multiplier les exercices de mémorisation et d’orientation.

Ne vous laissez surtout pas tomber dans une lassitude contenue. Maintenez le cap et faîtes votre possible pour garder votre cerveau en action.

5- Adapter son logement au vieillissement

Malgré tous les efforts réalisés et toutes les précautions prises, l’âge rend parfois certaines tâches difficiles et l’environnement domestique n’est plus adapté à vos capacités. Adapter votre environnement est donc une priorité. Il s’agit d’une question de bien-être personnel et de sécurité. Il faut éviter les baignoires glissantes et opter pour une douche sécurisée, parfois installer des rampes dans les escaliers, ou par exemple mettre en place des WC ajustables à votre hauteur. Ces transformations paraissent anodines mais elles modifieront votre confort de vie quotidien et réduiront vos risques de chute.

Aujourd’hui, installer des douces et sanitaires sécurisés est accessible de façon très simple grâce aux services de Rénovation Solidaire. Soucieux de nos seniors et grâce aux subventions d’Action Logement, les ménages français peuvent bénéficier d’une aide allant jusqu’à 5000 euros pour adapter leurs logements au vieillissement. Ces travaux de rénovation correspondent à l’installation d’une douche sécurisée, la pose d’un lavabo adapté aux personnes à mobilité réduite et la mise en place d’une cuvette rehaussée avec son réservoir et sa barre d’appui.

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappellerons pour vous apporter le meilleur des services.

Conclusion

La santé constitue le point essentiel d’une retraite agréable et de qualité. Il faut s’efforcer de s’entourer des bonnes personnes, rester actif, prendre soin de son alimentation, et surtout prendre les mesures adéquates pour adapter votre logement à vos besoins. Toutes ces choses demandent un effort de votre part, mais elles sont efficaces et vous en tirerez un grand bénéfice.

Mettre à votre disposition le confort et la sécurité à votre domicile, c’est la mission de Rénovation Solidaire, qui vous aidera à faire valoir vos aides d’État. Faites vous accompagner par des professionnels qui sauront vous orienter dans toutes ces démarches.

Cet article vous a plu ? partagez le et agissons ensemble pour le bien de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *